Gallery

LA COMMISSION EUROPEENNE AUTORISE LE TRANSFERT DE NOS DONNEES INFORMATISEES A L’ETAT D’ISRAEL!


A lire: l’article de la  directive 2011/61/UE du Journal Officiel de la Commission Européenne. Décision du 31 Janvier 2011 de la Commission autorisant le transfert de données “numérisées” personnelle des citoyens européens à l’Etat d’Israël et ce, sans référendum.

par jackieBN

C’est bien cela, les états membres de l’Union Européenne ne sont plus souverains depuis qu’ils sont membres! Et ils savent à quel point cette directive est anticonstitutionnelle car pour que des données privées soit partagées avec un tiers… (surtout privé), il faut y consentir. Si ce projet à été adopté, ce n’est pas avec nous les citoyens européens que nos représentants se sont concertés pour le voter à la commission.

Bien qu’il y aie toujours une chance que nous fussions trop occupés à vaquer à nos occupations égocentriques pour prendre connaissance de ce projet afin de nous y opposer, c’est un peu trop facile de mettre tout sur le dos de l’ignorance et l’indifférence populaire!

Depuis que nous avons laissé la politique aux politiciens, nous avons lâché les bêtes et rien ne va plus sur planète Terre! La commission obéit à une politique synarchique et subit des pressions économiques à tous ses niveaux de la part des plus puissants (lobby israelo-americain par exemple) qui veulent contrôler l’information numérique au même titre que les ressources naturelles et ce, pour le pouvoir, le profit, le contrôle et rien d’autre. Donc rien de nouveau sous le soleil. Mais là encore, ce n’est pas mes dix lettres envoyés à l’attention de mes députés et manifestant mon outrage qui vont faire bouger les choses! En fait, tout ce qui nous arrive est de notre faute car nous ne nous y intéressons plus depuis que les média* ont stratégiquement fait en sorte que cela nous ennuie et nous déçoive terriblement.

Je note cependant un certain regain d’interêt croissant pour la politique populaire mais qui n’a pas encore atteint la masse critique pour faire basculer les choses. Les européens se rendent bien compte de ce qui leur arrive mais s’il faut choisir entre se battre pour sa liberté et ses droits ou une prison confortable, dorée et sécurisée, le choix est vite fait… Nous somme ‘passifiés’ et pacifiés jusqu’à la moelle et malheureusement, cette évidence ne fait pas avancer le chmilblik. En effet, l’audience concerné (une grande majorité des foyers qui se contentent de l’information venant du poste de T.V et des journaux conventionnels) ne visite pas ce genre de sites en ligne dénonçant les actions anticonstitutionnelles au plus haut niveau de la commission européenne. Cette audience ne cherche pas non plus à se documenter sur les projets votés par leur députés,  ni ne visite les résaux sociaux pour y trouver ce genre d’information! Si c’était le cas, nous ne serions pas là aujourd’hui à nous plaindre de notre situation anti-démocratique!

Il appartient donc à ce petit groupe grandissant de citoyens soucieux de s’informer de faire partager ces informations cruciales sans trop offusquer l’incrédule  qui a tendance à rejeter tout ce qui ne sort pas de la boite à image domestique et à considérer son interlocuteur comme paranoïaque, et ceci en espérant que cela devienne plus contagieux qu’un virus porcin.

Car très chers citoyens européens, le problème à présent est bien au-delà du transfert de nos données personnelles à autrui mais bien du fait que non seulement nous ne sommes plus concertés pour mener la politique dans notre propre pays mais nos pays eux-même ont perdu cette souveraineté, ce droit à gérer leur pays comme ils (leur peuple en théorie) l’entendent et ce droit de parole quant  aux décisions liées à la politique européenne en dépis des apparences! Effectivement, les représentants européens sont devenus les fourvoyés et corrompus porte-paroles des lobby qui ont des interêts sur le territoire de la communauté européenne. Le plus gros porte-feuille et la plus grande artillerie sont bien maîtres dans les décisions politiques globales et l’élite qui encore récemment effectuait silencieusement ces manipulations ne s’en cache même plus désormais! Il n’est jamais trop tard pour agir…

* Petite note au sujet des média: 95% des média de la planète seraient possédés par le lobby israélien qu’il ne faut surtout pas confondre avec la communauté juives!  Le lobby israélien représente un petit groupe de corporations élitistes que l’on reconnaît également sous le non de AIPAC. Tous les membres de ce groupe ne sont pas Juifs mais adhèrent surtout à une politique pro-Israelienne et sioniste dans le domaine économique et geo-politique. Jetez un coup d’oeil sur la liste des directeurs de groupes médiatiques ici. Dans le monde anglo-saxon seulement, qui inclut donc le Canada, l’Australie, le R.U, les pays du CommonWealth, l’Afrique du sud, et tous les petits pays sous administration anglaise, les média sont contrôlés par 6 grandes corporations, au lieu d’une 50aine en 1983 par exemple! Voyez cet article pour plus de détails.

Du côté français, les média ne sont pas non plus épargnés! Cette page du web dissèque en diagrammes (ou pas) ce que je préfère appeler le propriétariat (en opposition avec le prolétariat, c’est l’ensemble des personnes, généralement propriétaires de plusieurs biens générateurs de profits) ou propriétarisme mediatique en terme d’actions ou de part de marché.  Voyez ici l’exemple du groupe Lagardère. Notez dans cet aperçu la présence de corporations internationales qui possèdent déjà des parts d’actions importantes dans les média ango-saxon mais également dans d’autres domaines totalement sans rapport comme l’aéronautique, la finance ou les systèmes de défense! Si on remonte les filières jusqu’à leur sommet, on se rendra compte que le propriétariat se réduit considérablement à un petit nombre de corporations qui rassemblent la quasi-totalité des domaines commerciaux (agro-alimentaire, communication, défense, finance, etc.), en d’autre termes, rien ne leur échappe.  Rappelons que les média regroupent le domaine de l’audio-visuel (cinéma, T.V, radio, musique) et de la presse (livres, revues, journaux). Remarquons enfin que nos sens sont constamment bombardés pas ceux-ci; il n’y a pas une minute passée dans nos vies sans être soumis, volontairement ou nom à un média. Tout cela nous montre bien l’importance de l’influence et de la domination des média sur les masses et sur l’opinion publique.).

La CURE-iosité ne tue pas, bien au contraire!

Reveillez-vous!
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s